bfmbusiness

Une protéine dévoreuse de plastique, une piste prometteuse pour le recyclage

Des chercheurs de l'université de Portsmouth, au Royaume-Uni, ont fait une découverte par hasard. Alors qu'ils étudiaient une bactérie, ils ont isolé et amélioré une petite protéine qui se trouve dans cet organisme vivant. Sa particularité réside dans sa capacité à dévorer le plastique. Aujourd'hui, un sac plastique laissé dans la nature prendra plusieurs siècles pour se dégrader. Cette protéine est une enzyme qui accélère le processus biologique et chimique. En quelques jours, elle va être capable de décomposer une bouteille d'eau ou une bouteille de soda. Elle ramène le plastique à ses composants originels, ce qui pourrait faciliter le recyclage. Mais des questions restent en suspens : le processus sera-t-il industrialisable? Combien coûtera-t-il? Ce genre de petites bactéries pourront-elles être utilisées dans des usines de recyclage?

Mise en ligne le 20/04/2018