Al-Walid ben Talal, 62 ans, fait partie des personnes ciblées par la campagne anticorruption.
 

Des accords transactionnels passés par certaines personnes visées ont permis de renflouer les caisses du pays.

Votre opinion

Postez un commentaire