Alan Duarte veut que l'État brésilien investisse d'avantage dans les quartiers pauvres de Rio.
 

INTERVIEW - Alan Duarte, à l’origine d’un projet associatif au sein de l’une des favelas les plus dures de Rio, désespère de voir enfin les quartiers populaires profiter des grands événements organisés au Brésil.

Votre opinion

Postez un commentaire