La Banque d'Angleterre agit pour contrecarrer les effets du Brexit
 

La banque centrale redoute que le Brexit affaiblisse fortement la croissance britannique. En conséquence, elle a décidé d'abaisser son taux directeur, une première depuis 2009, et d'injecter davantage de liquidités dans l'économie.

Votre opinion

Postez un commentaire