Budget : l’Italie échappe encore aux sanctions de Bruxelles mais…

Le chef du gouvernement italien Giuseppe Conte s'est dit prêt à démissionner si la Ligue  et le Mouvement 5 étoiles ne cessaient pas leurs polémiques.
 

La Commission gèle l’ouverture d’une procédure disciplinaire pour dérapage budgétaire. Il s’agit d’évaluer les remèdes proposés par Rome avant de prendre une décision. A Rome, le ton se veut plus souple, sur fond d’inversion du rapport de force politique.

Votre opinion

Postez un commentaire