× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Mis à jour le
La Commission européenne propose d'instaurer une lourde taxe sur les importations de panneaux solaires chinois, de 47%.
 

L'Allemagne a refusé, ce lundi 27 mai, d'approuver les sanctions proposées par Bruxelles vis-à-vis des panneaux photovoltaïques chinois. Berlin cherche ainsi à éviter de froisser un important partenaire commercial, en privilégiant le dialogue.

Votre opinion

Postez un commentaire