× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Chine maîtresse conseiller conjugal riche homme d'affaires mariage adultère corruption
 

La mission de ces conseillers conjugaux d'un nouveau genre: casser les relations extra-conjugales en incitant les maîtresses à abandonner leur amant. Une expertise très recherchée dans ce pays où le nombre de divorces pour infidélité explose.

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Zero de conduite
    Zero de conduite     

    Mon boss a Pékin, marié un enfant, venait souvent au repas d'affaire avec sa "sœur", plus jolie que sa femme mais nettement moins intelligente.
    Beaucoup de marriages restent arrangés en Chine. Sur la Place Du People a Shanghai, en plein centre, chaque dimanche a lieu une sorte de foire au marriage semi-officiel ou de centaines voir des milliers de parents viennent échanger le CV de leur enfants avec d'autres parents ou avec des officines spécialisées. Le marriage d'amour et choisi par les conjoints n'est pas la majorité.

  • Pseudome
    Pseudome     

    En se mariant, on se demande fidélité ... évidemment, quand l'homme et la femme ne sont pas "faits" l'un pour l'autre, qu'ils ne s'entendent pas, mieux vaut se séparer, divorcer.

Votre réponse
Postez un commentaire