× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Mis à jour le
Matteo Renzi soutient que l'Italie tiendra son objectif de réduction de son déficit.
 

S'il est bien d'accord pour utiliser toute la flexibilité du pacte de stabilité, il n'est pas question pour le président du Conseil italien de déroger aux règles européennes. C'est ce qu'il a affirmé, ce lundi 11 août, dans une interview au Financial Times.

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
Votre réponse
Postez un commentaire