× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Mis à jour le
Ramon Fernandez pourrait atterrir à la direction générale des Affaires économiques et monétaires à Bruxelles.
 

Ramon Fernandez, l'actuel directeur du Trésor à Bercy, sur le départ de ce poste, pourrait être nommé à la direction des Affaires économiques et monétaires de la Commission européenne.

Votre opinion

Postez un commentaire

8 opinions
  • HERRIN
    HERRIN     

    A nous d'être vigilants, pour moi le parlement européen devrait être souverain, pour autant qu'on s’intéresse aux élections.
    Il n' y a que les élus qui puissent prendre des décisions en notre nom.

  • tmjrc2008
    tmjrc2008     

    Je crains que la Commission européenne, qui a eu mission, selon le Traité européen modifié, de valider entre autre les budgets 2014, avant de le prèsenter aux représentant élus des peuples, se retrouve à dècider dans l'avenir aussi de la politique salariale des ètats, ou encore celles de leur administrations. C'est ressenti comme anti dèmocratique pour beaucoup de français en particulier,

    Si M.Ramon Fernandez prenait fonction, comme DG de la direction des Affaires économiques et monétaires , avec ses expèriences au FMI , comme président du Club de Paris, sans parler celle de Directeur gènèral du Trèsor, on peut se poser la question sur le devenir des droits des Etats , dans le cadre de pays dèmocratiques

  • HERRIN
    HERRIN     

    tmjrc C'est quoi le problème ?

  • tmjrc2008
    tmjrc2008     

    Ramon Fernandez doit savoir dèjà que s' il travaille à la CE, qu'il n'est pas possible d'exercer des activités parallèles de conseil, mème gratuitement.
    Bruxelles ce n'est pas la France championne de l'immoralité , que nos dèputés et autres postes à responsabilités nationales ne se gènent pas pour favoriser des entreprises.. .
    Bruxelles c'est tolèrance zèro, car son intègrité de tout son personnel est une obligation dans le statut .
    Les brebis galeuses sont virées sur le champ avant de pouvoir se défendre devant la Cour Européenne, Il n'y a pas d'enveloppe à Bruxelles, ni mème des primes, ni de 13èm mois et les impots vont jusqu'à 45%.
    Maintenant croire qu'un haut fonctionnaire peut favoriser son pays, c'est ignorer que la CE est sous le control du Conseil, du Parlement, et aussi de la Cour européenne .
    Ce monsieur est compètant, ayant travaillé au FMI . Cela suppose qu'il n'est pas contre la mondialisation. En fait il travailla pour Philippe Gudin de Vallerin, un ancien de Goldman Sachs...

  • HERRIN
    HERRIN     

    Notre influence à Bruxelles doit se manifester à travers nos talents et ce Monsieur en a beaucoup...........ne négligeons pas Bruxelles envoyons nos meilleurs et pas seulement des recasés ..................L influence britannique s'est construite comme celà ....

  • Beppe Grillo
    Beppe Grillo     

    Prendre du galon au niveau européen restera le propre des nuls ! Quelle brochette ! Pour quels résultats ? Au moins un, du bourrin dans les lasagnes, et partout ailleurs.

  • servitudevolontaire
    servitudevolontaire     

    un nouvel article du petit européiste ! http://lepetiteuropeiste.blogspot.fr/2013/12/les-billets-en-euro.html

  • servitudevolontaire
    servitudevolontaire     

    Ramon Fernandez doit finir le travail !!! qui lui ont confié ...

Votre réponse
Postez un commentaire