Mis à jour le
Paris a, de son côté, cloturé sur une légère hausse de 0,41%
 

Les estimations des résultats des élections italiennes, qui ont filtré tout au long de ce lundi 25 janvier, ont chahuté les cours de la Bourse de Milan. Philippe Bordereau, directeur de la recherche crédit Europe chez Pimco, explique sur BFM Business que les investisseurs craignent " l’épouvantail Berlusconi".

Votre opinion

Postez un commentaire