× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Mis à jour le
Les Etats-Unis reprochent à l'Allemagne de mettre en péril la reprise en Europe et l'économie mondiale à cause de ses exportations
 

Un rapport du Trésor américain, publié le 30 octobre, dénonce une politique d'expansion commerciale allemande qui pénalise l'économie mondiale. Des critiques récurrentes, mais formulées pour la première fois aussi fermement.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • raslebol02
    raslebol02     

    Il faut avoir une poutre dans l'oeil ou avoir des intérêts économiques convergents pour ne pas s'en rendre compte !!!

  • Italiano in Germania
    Italiano in Germania     

    Excèdent commercial énorme qui nous permet d'exporter nôtre chômage vers les pays de l'union monétaire économiquement plus faibles et qui, a cause des traités imposés à l'UE et surtout à l'Union Monétaire par l'axe franco-allemand, ne peuvent ni empêcher ni taxer l'avalanche de produits Made in Germany, Made in China, Made in Korea, etc., etc., qui étouffe et empêche leurs propres économies de se développer. Les bénéfices ainsi réalisés dans les pays sur-endettés, y compris la Grèce, le Portugal, l'Italie et la France étant souvent réinvestis par nos grandes entreprises hors de la Zone Euro, souvent dans les pays de l'ancien bloc soviétiques que nous sommes en train de coloniser d'ailleurs en rachetant tout ce qui est privatisé, ce qui va nous donner le contrôle économique sur ces pays. Que la Grèce, l'Espagne, le Portugal et autres affichent un chômage des jeunes qui dépasse déjà les 50% n'intéresse ni M Weidmann, ni M Sarrazin, ni ma pomme, et Merkel s'en balance, en fait cela nous arrange, nous récupérons ainsi l'élite de ces pays, puisque nous manquons de jeunes hautement qualifiés. Quand à M Klaus Regling, qui se dit inquiet pour l'Italie (production industrielle en baisse de plus de 25% depuis 2007), croyez moi, c'est bien le dernier des soucis des Allemands. L'Italie est destinée à faire partie du tiers monde à plus ou moins brève échéance, la France également mais à très long terme. Les accords UE ne garantissent pas une qualité de vie similaires dans les pays de l'Union Monétaire, le fait que les pays pauvres deviennent toujours plus pauvres et les pays riches toujours plus riches le prouve. Une sorte de néocolonialisme en somme. Et qui nous empêchera de quitter ce cirque qu'est l'UE, une fois que nous aurons reconquis en en prenant le contrôle économique, les « Ostgebiete » perdus après la deuxième guerre mondiale? Déjà une bonne partie de ces territoires est au main du gros capital allemand.

  • surt
    surt     

    Manque pas d'air les ricains.

  • Incroyable et merveilleux
    Incroyable et merveilleux     

    Allons bon l ´Allemagne responsable de la mauvaise santé de l économie mondiale! Vraiment risible et bonjour le bouc émissaire,car naturellement les surprimes ,le fonctionnement a outrance de la planche à billets , la crise économique c est aussi l Allemagne les USA ni sont pour rien bien entendu ! Allez il faut mieux lire ça que d être aveugle.

  • CitronPresse
    CitronPresse     

    Comme la France, les USA vivent à crédit avec une croissance inexistante, et cherche un bouc-émissaire, pas besoin de chercher bien loin. Avant c'était les Chinois, maintenant c'est les Allemands, mais c'est surtout pas eux le problème - of course!

Votre réponse
Postez un commentaire