× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Mis à jour le
L'échéance budgétaire est fixée au 17 octobre
 

Le compte à rebours continue outre-Atlantique. Il faut absolument un accord pour relever le plafond de la dette avant jeudi 17 octobre. En fin de semaine, il semblait à portée de la main et les marchés étaient enthousiaste. Mais la situation est à nouveau bloquée ce lundi.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • quedubon
    quedubon     

    La Chine dénonce les États-Unis comme une "nation hypocrite" qui a "abusé de son statut de superpuissance"

    Article historique de l’agence d’état “Chine Nouvelle”. La Chine dénonce les États-Unis comme une “nation hypocrite” qui a “abusé de son statut de superpuissance”, “accru le chaos dans le monde”, et “mené des guerres injustifiée sous couvert de mensonges”



    L’agence d’informations d’État Chine nouvelle vient de publier un article historique – extrêmement cinglant – contre les États-Unis d’Amérique, en appelant le monde à se « désaméricaniser ».

    On lit en effet, dans cet article, les remarques suivantes, dont l’emploi est proprement extraordinaire de la part de Pékin :

    « Les jours inquiétants où les destinées d’autres pays se trouvent dans les mains d’une nation hypocrite doivent prendre fin et un nouvel ordre mondial doit être mis en place, où toutes les nations verront leurs intérêts respectés et protégés sur un pied d’égalité ».

    « Au lieu d’honorer avec responsabilité ses devoirs de leader mondial, Washington avec en tête ses propres intérêts a abusé de son statut de superpuissance et accru le chaos dans le monde en transférant à l’étranger les risques [de son système] financier », mais également « en attisant les tensions dans des différends territoriaux et en menant des guerres injustifiées sous le couvert de mensonges ».

    Source : http://www.lepoint.fr/monde/et-si-le-monde-se-desamericanisait-13-10-2013-1743458_24.php

    COMMENTAIRES
    Il faudrait remonter à plus de 35/40 ans en arrière, du temps du régime maoïste, pour trouver des appréciations d’une telle dureté à l’encontre de Washington.

    Les critiques cinglantes de la Chine constituent une illustration parfaite de la teneur de ma conférence prononcée hier à Nantes « L’HYPERPUISSANCE AMÉRICAINE EST-ELLE SUR LE DÉCLIN ? », et qui a fait salle comble (cf. https://www.facebook.com/notes/françois-asselineau-union-populaire-républicaine/plus-de-100-personnes-à-la-conférence-de-nantes-le-12-octobre-lhyperpuissance-am/10151641749672038 <https://www.facebook.com/notes/fran%C3%A7ois-asselineau-union-populaire-r%C3%A9publicaine/plus-de-100-personnes-%C3%A0-la-conf%C3%A9rence-de-nantes-le-12-octobre-lhyperpuissance-am/10151641749672038> ).

    Les nombreux spectateurs d’hier soir ne pourront en effet que le constater. Et constater la justesse du proverbe africain que j’ai cité : « Lorsque le lion est mort, même les chèvres montent dessus ».

    Décidément, la suprématie mondiale des États-Unis tire à sa fin et nous sommes en train d’entrer dans une nouvelle période de l’histoire du monde.

    La ringardise nocive et tyrannique de la prétendue « construction européenne » – fondée sur une vision anglo-saxonne d’apartheid planétaire – va de plus en plus sauter aux yeux de nos concitoyens et des peuples d’Europe épris de paix et d’ouverture sur l’ensemble du monde.

    François ASSELINEAU
    http://www.upr.fr/actualite/monde/chine-denonce-les-etats-unis-nation-hypocrite-abuse-statut-superpuissance

  • quedubon
    quedubon     

    quedubon26@free.fr

  • Gargantua
    Gargantua     

    Il vont trouver un accord d'ici là mais quoiqu'il arrive, le défaut de paiement arrivera un jour ou l'autre compte tenu de la dette des USA. Mais ne soyons pas jaloux, la France a le même avenir que les États unis. Endettement puis faillite sont inévitables avec toutes les conséquences que cela aura sur la vie de tout les jours....Ne soyons pas naïf, à vouloir faire croire que l'on est riche alors que tout est basé sur de l'endettement, la chute sera très violente....

  • quedubon
    quedubon     

    Chine : un média d'Etat appelle à "un monde désaméricanisé"


    La Chine détient 1.277 milliards de dollars de bons du Trésor américain © Reuters - Jason Lee

    L'Agence chine nouvelle, un média d'Etat qui relaye la parole et la pensée des dirigeants du pays, a écrit ce dimanche que le monde devrait essayer de trouver un "nouvel ordre". Un monde où les Etats-Unis, dont le shutdown affecte l'économie mondiale, n'auraient pas autant de poids.

    L'agence Chine nouvelle (Xinhua) traduit en général la pensée des dirigeants chinois et visiblement ces derniers envisagent de tourner la page de l'Amérique toute puissante et de son dollar. Alors que les Etats-Unis sont paralysés par un shutdown <http://www.franceinfo.fr/economie/shutdown-quelles-consequences-pour-les-fonctionnaires-us-1161263-2013-10-01> , "c'est peut-être le bon moment pour une planète abasourdie de commencer à envisager la construction d'un monde désaméricanisé", indique l'Agence. Des déclarations qui interviennent avant un possible défaut de paiement des Etats-Unis si le Congrès et Barack Obama ne trouvent pas de compromis sur le plafond de la dette (avant le 17 octobre) <http://www.franceinfo.fr/monde/etats-unis-vers-une-solution-d-urgence-sur-la-dette-1172475-2013-10-10> .

    Le blocage à Washington menace les importantes réserves en dollars des pays créanciers. La Chine en détient pour 1.277 milliards en bons du Trésor. "Au lieu d'honorer avec responsabilité ses devoirs de leader mondial, Washington avec en tête ses propres intérêts a abusé de son statut de superpuissance et accru le chaos dans le monde en transférant à l'étranger les risques (de son système) financier", note l'Agence Chine nouvelle.
    Remplacer le dollar
    L'Agence Chine nouvelle insiste également sur une réforme de la gouvernance du FMI. Elle est préparée depuis trois ans mais son entrée en vigueur est bloquée par le veto des Etats-Unis qui doivent la faire ratifier par le Congrès.

    "Les économies émergentes doivent avoir davantage leur mot à dire dans les institutions financières internationales", a plaidé le média d'Etat, évoquant la création d'une "nouvelle devise de réserve" pour remplacer le dollar et une évolution du Fonds monétaire international (FMI).

    Par Elise Delève <http://www.franceinfo.fr/elise-deleve>

Votre réponse
Postez un commentaire