Facebook
 

Alors que Mark Zuckerberg s'est déjà excusé à la télévision américaine, Facebook se paie une page de pub dans la presse britannique pour dire ses "regrets" à propos de l'affaire Cambridge Analytica.

Votre opinion

Postez un commentaire