Facture du Brexit : l’UE met la pression sur Londres

Boris Johnson
 

Dans un communiqué, Bruxelles a rappelé que le « respect des obligations financières contractées par le Royaume-Uni » était une des « conditions préalables à l'ouverture de discussions sur les relations futures. »

Votre opinion

Postez un commentaire