× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Mis à jour le
Enrico Letta et François Hollande plaident tout deux pour remettre la croissance sur le devant de la scène européenne
 

Le président de la République a reçu, ce mercredi 1er mai, le nouveau président du Conseil italien. L'occasion, pour les deux hommes de montrer leurs convergences de vues sur la politique économique à adopter en Europe.

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Manu11
    Manu11     

    L'Italie n'est pas si mauvaise que cela en Europe puisqu'elle a un déficit public positif si on enlève le cout de la dette et sa balance commerciale est positive. Tout le contraire de la France. Les réformes structurelles l'italie en a faites quelques unes, la France AUCUNE. Lorsque l'Europe ira mieux l'Italie sera dans le peloton de tête, la France avec la Gréce et le Portugal.

  • Hollande007
    Hollande007     

    Nll ne conteste en EUROPE LA NECESSITE DE FAVARISER LA CROISSANCE. Le probleme est que Hollandeben a une interpretation vicieuse. Par relance de la croissance, il veut dire augmentation des deficit publics . Et ca c est HORS de Question, l europe tout entiere n en veut pas!! Il est grand temps de reduir l influence et le pouvoir des etat sur l economie. Le monde ne s en portera que mieux!!

  • mamily
    mamily     

    FH choisit l'union avec les mauvais élèves de la zone euro contre le premier de la classe !!! c'est le système de gangs l'effet de groupe !!! on devrait dire à Hollande de moins fréquenter les banlieues il suit le mauvais exemple comme tous les faibles

Votre réponse
Postez un commentaire