François Hollande veut lever les obstacles à l'investissement chinois en France

Mis à jour le
François Hollande est en visite en Chine pour deux jours les 25 et 26 avril 2013.
 

Le président français est en visite pour deux jours à Pékin. A l'occasion d'un discours, ce 25 avril, il a indiqué que, malgré le déficit commercial de la France vis-à-vis de la Chine, le protectionnisme n'était pas une solution.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • RR 77
    RR 77     

    je crains le pire . les chinois sont malins, ils échangeront du congrès contre des lettres d'intention ( c'est le cas pour les airbus ) et le cupide Hollande va se faire avoir et notre déficit commercial avec la Chine va augmenter

  • Cyril Carbonnel
    Cyril Carbonnel     

    ha ha 11.000 emplois par des entreprises Chinoises en France ? et combien d'emplois détruit grâce à l'article 63 du traité de Lisbonne qui interdit d'empêcher les mouvements de capitaux ? environ 200.000 emplois par an
    On fait la balance ?

  • Max Tusalem
    Max Tusalem     

    Ben, s'il commençait par lever les obstacles à l'investissement français ..en France ?
    Parce que, imaginer que des patrons Chinois vont l'aider à résorber le chômage en France .......... c'est pathétique !
    J'imagine un investisseur Chinois aux prises avec la bureaucratie française .... et les 35h de Martine. Comme scénario de film peut-etre ! Avec Dany Boon en inspecteur de l'URSSAF ?

  • enkorplus
    enkorplus     

    Alors il faut qu'il se lève. Car c'est lui l'obstacle à l'investissement

Votre réponse
Postez un commentaire