Mis à jour le

Le Premier ministre britannique David Cameron s'est dit prêt à accueillir les entreprises qui fuiraient l'impôt en France, après avoir critiqué le projet du président français François Hollande de relever l'imposition des contribuables les plus riches.

Votre opinion

Postez un commentaire