× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Mis à jour le
L'adoption de nouvelles mesures de rigueur a provoqué de nombreuses manifestations dimanche 28 avril en Grèce
 

Le parlement grec a adopté, dimanche 28 avril, de nouvelles mesures de rigueur. Parmi elles la restructuration du secteur public et la suppression de 15.000 postes de fonctionnaires.

Votre opinion

Postez un commentaire

14 opinions
  • jojobbb
    jojobbb     

    Alors moins de policiers, moins d'enseignants, moins de médecins hospitaliers , moins d'armée ! ... La chienlit quoi !!! Le retour à l'état sauvage, ça me fait bondir quand je lis ce genre de propos irréfléhi et haineux !

  • jojobbb
    jojobbb     

    ET l'éducation ? Au privé ?

  • Coq francais
    Coq francais     

    Des leçons a prendre pour la France, au lieu de donner juste 3 francs six sous à certains retraités français ou tailler dans les effectifs de police comme l' a fait l'ump

  • Coq francais
    Coq francais     

    Si ça peut te rassurer j'en connais gavés d'avantages assis 35h/semaine ("pause café" comprise) qui ont voté sarko car ils étaient mécontents de.... (assis toi) .....de l'assistanat, qui pour eux couterait trop cher l'état et serait la cause de trop d'impots!

  • leane
    leane     

    C'est le genre de ménage qui ferait le plus grand bien à la France. Etre au service de l'état est maintenant synonyme de j'm'en foutisme du fait d'un trop grand nombre d'inutiles et d'incompétents.

  • raleur toulousain
    raleur toulousain     

    Ah, les bienfaits de l'Europe, aujourd'hui, c'est la Grèce, quand demain ce sera la France, on verra bien la tête des fonctionnaires qui ont voté majoritairement Hollande !!!

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Et depuis quand le fait que le type qui paie les chèques soit un comptable public ou un patron d'entreprise fait une différence sur la qualité de la prestation ? Faut arrêter de fantasmer sur la qualité du service public.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Allez, ça faisait longtemps qu'on avait pas eu droit à l'amalgame "suppression de poste" = "licenciement de fonctionnaires". Mais ces plans c'est la seule chose à faire. En Grèce comme en France on fait croire qu'on peut tous vivre dans des bureaux et surconsommer, si nécessaire en embauchant dans le public pour éviter que le chomage augmente trop brusquement. Mais tout ça c'est n'importe quoi. Le pouvoir d'achat DOIT être impacté, d'une manière ou d'une autre, pour que la consommation change et que l'économie se recentre au niveau local. Et si les citoyens ne sont pas capable d'assumer eux même cette transition, alors elle viendra d'en haut et ça fera mal.

  • Man Wax
    Man Wax     

    Je ne dis pas qu'il n'y a pas d'individus inutiles dans la fonction publique ... il est très courant d'être exaspéré devant la nonchalance et le manque de professionnalisme de beaucoup de fonctionnaires. Mais si la fonction publique est dégraissée les secteur d'activités seront récupérés par des acteurs privés. Les gens ont besoin de crèches, d’hôpitaux, de services d'urbanisme, de contrôles etc ... si l'état ne s'en charge plus il délèguera à des entreprises. Cela entrainera une baisse de la qualité de vie et pire d'énormes conflit d’intérêt pour des entreprises qui finiront par contrôler elles même leur propre travail. Les fonctionnaires ce sont aussi des personnes assermentées qui ont encore souvent un sens de l'éthique quasi inexistant dans le monde de l'entreprise.

  • valmont
    valmont     

    Je ne parle pas de privatiser les services publics!!! mais virer les gens qui dans les SEM s'engraissent sur notre dos.
    Ensuite, hormis les fonctions pré-citée dans mon post antérieur, dégraisser. Il y a de quoi faire dans des services qui ne nous amènent rien.

Lire la suite des opinions (14)

Votre réponse
Postez un commentaire