La mise sous surveillance aura duré huit ans.
 

Si la procédure est validée par les 28 ministres des Finances de l'UE, la Grèce pourra se défaire de la mise sous surveillance de la Commission européenne ouverte il y a huit ans. 

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire