Mis à jour le
Matteo Renzi veut notamment réformer la loi électorale, source d'instabilité politique chronique pour le pays.
 

Le futur chef du gouvernement italien a présenté, ce lundi 24 février, son programme devant le Sénat. Le jeune maire de Florence compte accélérer les réformes et promet "une réduction à deux chiffres de la pression fiscale".

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • gugus67
    gugus67     

    Qu'il donne la recette à nos incapables en France

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Hollande aussi "veut" réduire les impôts.

  • mortderire
    mortderire     

    " Matteo Renzi veut réduire les impôts" Viiiiiiiiiite . . . . . faisons le venir en France pour remplacer HERO ! ! ! !

Votre réponse
Postez un commentaire