En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Les jeunes diplômés fuient le chômage du sud de l'Europe pour gagner l'Allemagne.
 

Conséquence de la crise des dettes souveraines, de plus en plus de jeunes diplômés quittent l'Espagne l'Italie, la Grèce, pour rejoindre l'eldorado allemand de l'emploi.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • Italiano in Germania
    Italiano in Germania     

    Si je comprends bien la crème de la crème s'en va (quelque-uns vers l'Allemagne la majorité vers d'autres continents ! La crise profite donc à l'Allemagne!? A croire que c'est voulu, voilà ce qui expliquerait l'attitude de Merkel! De toute façon ces expatriés sont plus que remplacés par des immigrants, alors ou est le problème?
    Et ce ne sont pas les volontaires à l'immigration qui manquent, bien au contraire, voir Lampedusa, Ceuta et Melilla!

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Bah, l'Allemangne, la rigueur, la performance, le travail, la réussite, bouh, surtout ne faisons pas comme eux ...

  • jyaa
    jyaa     

    Je ne comprends l'objectif. Les talents FRANCAIS fuient la France. Les députés semble-t-il vont examiner la possibilité d'attirer des étudiants étrangers pour les former. Mais cela ne règle aucun problème. Ces soit disant talents en devenir auront encore moins de difficulté à fuir un pays qui déteste ces élites. Nous formerions donc nos futurs concurrents!!!!!

  • vauban
    vauban     

    "Gastarbeiter" ce terme est utilisé depuis l'àprès guerre

Votre réponse
Postez un commentaire