Le roi d'Arabie saoudite a prévenu que le pays continuerait à afficher des déficits budgétaires.
 

Les deux pays du Golfe se sont résolus à avoir recours à cette taxe pour diversifier leurs revenus, dans un contexte de baisse du prix du pétrole.

Votre opinion

Postez un commentaire