L’atteinte à la signature britannique en cas de refus de régler la facture du Brexit

Royaume-Uni
 

L’ancien maire de Londres et chef de la diplomatie britannique Boris Johnson, le mieux placé apparemment pour succéder à la Première ministre Theresa May, a déclaré vouloir refuser de payer la facture du Brexit à l’Union européenne. Divergences sur les conséquences d’un défaut.

Votre opinion

Postez un commentaire