Mis à jour le

L'euro est au plus bas depuis deux ans, en cause, la défiance des marchés à l'égard de l'économie européenne. Une bonne nouvelle pour les exportateurs, une mauvaise pour les automobilistes, qui voient leur facture énergétique s’envoler.

Votre opinion

Postez un commentaire