× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Google a accepté de verser plus de 300 millions d'euros d'arriérés d'impôts en Italie.
 

Rome a trouvé un accord avec le géant américain qui va lui verser 306 millions d'euros d'arriérés d'impôts, a annoncé le fisc italien.

Votre opinion

Postez un commentaire