× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER

La Commission Européenne pourrait supprimer les pièces de 1 et 2 centimes

Mis à jour le
La Commission Européenne pourrait supprimer les pièces de 1 et 2 centimes
 

La Commission Européenne envisage de de supprimer les plus petites pièces en euros. Celles de 1 et 2 centimes pourraient en effet disparaitre de la circulation. Une grande concertation doit être lancée avec les États membres pour définir le cas échéant la marche à suivre.

Votre opinion

Postez un commentaire

43 opinions
  • armelle chizou
    armelle chizou     

    C'est l'euro que l'on doit rejeter j'en suis maintenant convaincue

  • Sense
    Sense     

    L'euro était le passage obligé de la construction européenne, les pays ne voulant pas commencer par l'Europe politique ! La construction européenne nous a permis de connaitre la Paix depuis 70 ans ce qui est du jamais vu ! C'est plus important que les désagréments certes réels de la construction européenne. Cette construction ne fera sur 1 siècle avec des hauts et des bas c'est inévitable.

  • C4master
    C4master     

    Il était temps que ça arrive! Ça doit bien faire 10 ans maintenant qu'on le réclame...un jour les mecs se réveillent et pouf, ils regardent ce fléaux...Reste a savoir si c'est une vraie erreur du système (a savoir les gars voulaient vraiment un prix plus juste) ou si c'était programmé pour pouvoir truander une seconde fois sur les transactions plus tard...a surveiller de très très près pour le changement de prix...

  • gliale
    gliale     

    N'oubliez pas que l'économie néolibérale qui n'est pas régulée implique automatiquement une hausse des prix. Ainsi, à chaque fois que le privé s'est emparé d'un secteur public les prix ont augmenté. Dans le même temps l'économie néolibérale prône des salaires toujours plus bas pour rivaliser avec les pays émergents. Résultat le pouvoir d'achat ne cesse de baisser et ce n'est pas près de changer. Pour compenser ce problème majeur du néo libéralisme, les défenseurs de cet économie on compensé depuis 20 ans les salaires bas par le crédit qui est devenu la béquille de notre système économique néolibéral. Si vous voulez que cela change il faut changer de politique économique en Europe en augmentant les impôts des plus riches, et des grandes entreprises et pas des PME/TPE et réguler le système financier et bancaire. Hollande et le PS font le contraire depuis 1 an. C'est pourquoi pour moi le PS ne représente plus la gauche mais le centre libéral.

  • gliale
    gliale     

    Ce sont les commerces de proximité qui nous ont truandé depuis le passage à l'euro. L'électroménager grand public, le textile, l'automobile, etc... ont enregistré de fortes baisses, d'autres au contraire ont connu d'importants dérapages de prix, notamment dans les dépenses contraintes des ménages que sont le logement, l'alimentaire (boulangerie, restauration) et le transport. Exemple, avant l'euro, la baguette coutait 3Frs, soit 0,45€ en moyenne. La baguette à doublé en 10 ans, pour les fruits et légumes c'est la même chose alors que l'augmentation globale depuis le passage a l'euro a été de 14%. Ainsi, la baguette devrait couter aujourd'hui : 60ct€. Pour l'augmentation des prix dans les secteurs considérés, c'est la conséquence d'une libéralisation des prix insuffisamment régulée. La hausse vertigineuse des prix du logement est ainsi due à un déséquilibre du marché entre l'offre et la demande. Celle des transports est liée pour partie à la hausse des cours du pétrole, qui dépendent de la demande mondiale et des crises géopolitiques, et pour une autre à un manque de concurrence dans le rail. Quant à la hausse des prix des produits alimentaires, elle est due en partie la flambée des cours des matières premières, mais surtout selon l'UFC-Que Choisir, aux marges croissantes des commerçants et autres distributeurs.

  • yvette29
    yvette29     

    Quand on voit un pauvre curé se faire tabasser par quatre racailles on peut au moins se poser des questions, regardez ce que subissent les chrétiens dans les pays islamiques, imaginez qu'un Imam subisse le même traitement que ce curé les commentaires et les actes qui s'en suivraient alors ouvrez les yeux vous même et essayez d'être un peu plus objectif.

  • miclante
    miclante     

    Enfin fini le souci de trouver la monnaie..
    Le vrai problème c'est la conversion du franc à l'euro, rappelez-vous on avait une division à combien de chiffres après la virgule ? (3, 4..) Ah oui l'euro il devait être la solution miracle contre les spéculateurs, contre le chômage, Etc. ; tous nos soucis économiques allaient être résolus. Et l'Europe enfin unie, allait pouvoir rivaliser avec les grandes puissances financières mondiales..
    Alors on a converti nos salaires en Euros, mais très vite, tous les prix des marchandises indispensables ont vu leurs prix (X6) passer du franc à l'euro sans conversion(10Fr=10€) seuls , pour faire illusion les centimes sont restés ...

  • europhobe45
    europhobe45     

    On va se faire enfler encore une fois par ce machin de commission européenne qui décide de tout. Il n'y a que les banquiers et les commerçants qui y gagne avec cette invention de financiers "l'euro" une belle connerie dont personnellement j'ai jamais voulu et la suite m'a donné raison.

  • jopolo
    jopolo     

    L'europe n'en n'est plus à une abérration près. Pour preuve je vous invite à revoir sur Arte +7 l'excellent documentaire ayant pour titre : "La fausse promesse d'une énergie propre"

  • R56
    R56     

    Je paie ma baguette 93centimes. augmentation du blé+suppression des pieces de 1 et de 2 = 1 euro la baguette. Merci l'europe

Lire la suite des opinions (43)

Votre réponse
Postez un commentaire