dette italienne.jpg
 

Trois mois après les élections, l'Italie a enfin un Premier ministre. Mais les doutes sur la mise en œuvre du programme de la coalition "antisystème", qui pourrait remettre en cause la soutenabilité de la dette, laissent planer un risque sur l'économie italienne. Alors que les turbulences de la péninsule ont bousculé l'Espagne et le Portugal la semaine passée, la France est-elle à l'abri?

Votre opinion

Postez un commentaire