En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Manuel estime que le Tafta ne pourra être signé sans garde-fous sur l'environnement
 

Manuel Valls a jugé mardi que la possibilité de conclure les négociations du traité transatlantique cette année était encore trop éloignée. Il a ainsi emboîté le pas au secrétaire d'État au Commerce Extérieur, Matthias Fekl. 

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • LeFrançais-ral.ouf
    LeFrançais-ral.ouf     

    Valls discute d'un traité pour la France avec une popularité pour l'exécutif au plus bas. Non le référendum s'impose et doublement puisque les "amis" américains n'ont pas hésité à espionner l’Élysée avec des écoutes illégales.
    Le gouvernement aurait-il déjà oublié cet inacceptable fait ???

Votre réponse
Postez un commentaire