Alexi Tsipras a toutefois obtenu de compenser ce nouveau tour de vis par des mesures contre la pauvreté.
 

Pour répondre aux demandes du FMI et de l'UE, le gouvernement s'apprête à adopter de nouvelles hausses des impôts et une baisse du montant des retraites.

Votre opinion

Postez un commentaire