Mario Centeno, le président de l'Eurogroupe.
 

Les dirigeants de l'Eurogroupe ont estimé qu'Athènes avait mis en place les réformes demandées pour le déblocage de cette aide.

Votre opinion

Postez un commentaire