Pour Paul Magnette, le chef du gouvernement wallon, le compte n'y est toujours pas
 

Après avoir été contacté pendant la nuit, notamment par le président de la Commission, Jean-Claude Juncker, le chef du gouvernement de la Wallonie a jugé "insuffisantes" les propositions pour lever le blocage au traité de libre-échange entre l'Europe et le Canada. 

Votre opinion

Postez un commentaire