Shell
 

Depuis 2005, Shell a versé 45 milliards d'euros de dividendes à ses actionnaires, mais un tour de passe-passe via un paradis fiscal approuvé par les autorités lui aurait permis de ne pas verser légalement 7,5 milliards d'euros d'impôts aux Pays-Bas.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire