Bruno Le Maire
 

Jugeant que le retrait américain de l'accord nucléaire était "une erreur" sur le plan économique, le ministre a déploré les "conséquences" pour les entreprises françaises, telles que Total, Sanofi, Renault ou encore Peugeot.

Votre opinion

Postez un commentaire