George Osborn a renoncé à sa réforme.
 

La réforme fiscale que préparait le gouvernement devait réduire les crédits d'impôts accordés aux plus démunis. Face aux critiques, George Osborne a préféré faire marche arrière.

Votre opinion

Postez un commentaire