En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Dès leur arrivée sur le territoire allemand, les réfugiés sont pris en charge par leur ville d'accueil. Ils sont logés et nourris et ont accès à des cours d'allemand. Ce livre leur est également remis pour qu'ils puissent connaître leurs droits.
 

Selon le quotidien Süddeutsche Zeitung, le gouvernement allemand travaille sur un projet autorisant les entreprises à accueillir des réfugiés, et plus largement les immigrés au chômage, pour leur assurer une formation interne sans qu'elles soient obligées de les payer 8,84 euros de l'heure.

Pierre KUPFERMAN

Rédacteur en chef

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • Minimousse
    Minimousse     

    Dès la mise en place du salaire minimum en Allemagne, le patronat allemand a tenté en vain de remettre en cause le dispositif. On comprend pourquoi sous prétexte de charité humaine ce même patronat encourageait la chancelière à laisser tant de jeunes hommes seuls et peu diplômés à rentrer dans le pays. Aujourd'hui, les employeurs allemands disent ne pouvoir les embaucher qu'à un coût bas. Et hop ! Disparu le smic allemand....

  • Deloni
    Deloni     

    Et alors? L'état allemand dépense beaucoup pour l'accueil des immigrés et demandeurs d'asile, pour leur formation, santé, hébergement, nourriture et vêtements, donc...... un peu de rendu, sans crier tout de suite à l'esclavage !

    Facebook-1008851185840896
    Facebook-1008851185840896      (réponse à Deloni)

    tout cela est payé par les contribuables, les classes moyennes, afin que les patrons puissent profiter d'une main d'oeuvre à bas coût, mais oui c'est l'installation discrète de l'esclavagisme, voulu par l'UE mondialiste ultra libérale , et les Fillon, Macron, Valls etc petits soldats grassement payés et carrièriste du système immonde. Et on en est à faire des films contre le FN et ses millions d'électeurs, , les médias ne suffisant plus à manipuler du matin au soir contre le FN, ceux qui pourraient avoir un éclair de lucidité et voter contre ce système, car ou, la réalité devient de plus en plus triste et grave pour le peuple français et la France en pleine dilution et destruction.

  • mirabelle57
    mirabelle57     

    La main d'œuvre européenne revient trop chère,on préfère exploiter les migrants,cela ne durera certainement pas,une fois bien intégré,il y a de fortes chance que ces gens se rebiffent !!!

  • ornicar
    ornicar     

    Bien surs nous avons bien compris depuis bien longtemps que ce n’ais pas pour servir la cause humanitaire cette immigrations mais pour remplir les poches du patronat Européens.

  • ornicar
    ornicar     

    Bien surs nous avons bien compris depuis bien longtemps que ce n’ais pas pour servir la cause humanitaire cette immigrations mais pour remplir les poches du patronat Européens.

  • danbas84
    danbas84     

    Moi, j'appelle ça une aubaine pour l'industrie allemande .

    Facebook-1008851185840896
    Facebook-1008851185840896      (réponse à danbas84)

    quel cynisme !! tout cela payé par les classes moyennes et à leur détriment, il aurait mieux valu aider les allemands à avoir plus d'enfants (crèches, aides..) et faire du protectionnisme contre la concurrence déloyale de ceux qui pratiquent l'esclavagisme, au sein même de cette UE, des enfants qui travaillent pour 15 ou 25 centimes de l'heure en Pologne !! génial, quelle aubaine pour les patrons !!.

  • grincheux007
    grincheux007     

    La vrai nature se dévoile enfin.

Votre réponse
Postez un commentaire