En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Les relocalisations étaient l'un des chevaux de bataille de Donald Trump pendant la campagne.
 

L'opérateur de téléphonie mobile américain Sprint, filiale du groupe japonais SoftBank, a annoncé qu'il allait rapatrier ou créer 5.000 emplois aux États-Unis d'ici mars 2018.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • grincheux007
    grincheux007     

    C'est un signe fort que la confiance revient dans le pays. C'est ce qui nous manque. C'est pas comme en France où Hollande se satisfait d'une baisse de 100.000 chômeurs en trompe-l'œil.

Votre réponse
Postez un commentaire