× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
LFoundry: "Les machines ne sortiront jamais de ce site", s'énerve un syndicaliste
 

Colère de JY. Guerrini, délégué CFDT de l'entreprise de puces électroniques LFoundry ce jeudi matin sur RMC. Le tribunal de Commerce de Paris va statuer sur l'avenir des salariés de l'entreprise électronique LFoundry. 600 emplois sont menacés.

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • VIA IZQUIERDA DU NORD59
    VIA IZQUIERDA DU NORD59     

    Je soutient une action de bloquage de l'usine et mon post et supprimer, je réitère, je conseil aux salariés de bloquer l'usine de contester leurs licenciments au tribunal passe le temps qu'il faudra pour que leurs licenciments boursier soit assorti de sanction pénal et de compensation financière

  • jeanjacquesmarquis
    jeanjacquesmarquis     

    continuez à voter Hollande ou Sarkozy, et vous aurez de moins en moins d'emplois ........ il faut voter désormais pour ceux qui s'engagent à préserver nos valeurs, défendre notre territoire et ainsi pérenniser notre culture et donc notre avenir....

  • gussaoc
    gussaoc     

    Une ? ces machines sont elles fabriquées en France? Les brevets sont ils préservés à l'internationale? Les frontière n'ont jamais rien arrêté même pas les fausses bonnes idées!!!!!!!!!!

  • covola
    covola     

    c'est une honte de voir que l'état français ne sache pas ce qui se passe sur leur territoire LFOUNDRY est une usine viable et compétitive le grand patron ATMEL nous l'a confirmé par video conférence (alors que racontent-ils? pour mieux se débarrasser de cette usine.

  • balditatitou
    balditatitou     

    Mise en liquidation programmer part des actionnaires avide de toujours plus d'argent , et d'une faillite automatiser pour permettre a des Chinois avide de techologie ,qui finiront part nous revendre cette techenologie a prix d'or pour une qualitée bien inferieure , mais ce jour il sera bien trop tard pour la France

Votre réponse
Postez un commentaire