L'Italie obligée de résoudre la crise politique pour sauver son économie

Mis à jour le
Le risque politique menace d'aggraver la récession italienne
 

Le président Giorgio Napolitano n'exclurait plus de démissionner pour permettre la tenue de nouvelles élections et sortir le pays de l'impasse politique, ce samedi 30 mars. Un impératif pour l'Italie, qui risque de plonger davantage dans la récession.

Votre opinion

Postez un commentaire