L'Italie et Chypre font basculer les Bourses européennes dans le rouge

Mis à jour le
Les Bourses européennes sont passés du vert au rouge, ce lundi 25 mars
 

Auparavant bien orientés, les marchés européens ont clôturé en baisse, en raison d'une rumeur de dégradation de l'Italie par l'agence Moody's, ce lundi 25 mars. Paris a perdu près de 1%.

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Gargantua
    Gargantua     

    Ne vous en faite pas cher Français, l'Europe toute entière sera bientôt totalement détruite. Il faut vraiment être bête et très ignard pour penser que nous allons nous en sortir. Chômage, immigration massive, pays dans une situation de surendettement indéfinissable...ne font qu'enfoncer l'Europe dans une crise qui sera d'une violence inouïe. Vous croyez quoi, que tout ira bien, qu"on va continuer à s'endetter...Les dirigeants Européen s'en mettent plein les poches sur votre dos, idem pour leurs petits copains banquiers et industriels, mais ne vous en faite pas pour eux, quand ça tournera au vinaigre ils iront dans leurs îles au fin fond du Pacifique pendant que les Européens se feront la guerre pour survivre...

  • thierrymartinsgi320
    thierrymartinsgi320     

    C est le mondialisme qui interdit l'autofinancement des Etat, mais aussi autodètermination des peuples. Franchement 2 ans sans gourvernement belge ses agence du capitalisme sauvage sont repris par des autorités constitutionelles comme si les Etats servaient surtout en enrichir les banquiers. Ils ont mis en place l'esclavage moderne, issue de règles parfaitement contraires aux peuples. L'Italie a sacrifié beaucoup de ses services, augmentés les controles, diminué son soutien bien plus que la France. Maintenant le peuple est divisé, car la corruption est au coeur de la dernière election. Un rèpublique bien plus honnète que la notre mais qui se bloque quand le peuple veut se dèbarasser des partis politiques corrompus. C'est pourquoi Hollande ne veut pas vèritablement une rèpublique à l'italienne car le PS disparaitrait...

Votre réponse
Postez un commentaire