Mis à jour le
Les investisseurs britanniques viennent sur le sol français pour attirer les créateurs de start-up au Royaume-Uni.
 

Des investisseurs britanniques organiseront le 10 octobre à Paris un "red carpet day" où les entrepreneurs de l'Hexagone pourront découvrir tous les avantages à s'expatrier outre-Manche.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • concombre masque
    concombre masque     

    si on compare la GB à la France les rosbifs n'ont pas de quoi pavoiser
    Croissance cumulée 2005 à 2012 :

    F : 7,2% ;
    GB : 6,9%.
    Dette/budget en 2012 :

    F : 4,8 ;
    GB : 6,3.
    Dette/PIB :

    F : 90% ;
    GB : 90%.
    Inflation :

    F : 2,2% ;
    GB : 2,8%.
    Taux de pauvreté relative :

    F : 15,8% ;
    GB : 25,7%.
    Enfants pauvres :

    F : 7,9% ;
    GB : 19,6%
    Part des 10% les moins riches dans les revenus :

    F : 2,8% ;
    GB : 2,2%
    Taux de pauvreté total :

    F : 7,8% ;
    GB : 14%.
    Population en dessous de la moitié du revenu médian :

    F : 8% ;
    GB : 12,5%.
    Coefficient de Gini (qui mesure les inégalités dans une série de données, ici les revenus. Plus le coefficient de Gini tend vers de zéro, plus on s’approche de l’égalité absolue des revenus) :

    F : 0,293 ;
    GB : 0,345.
    Dépenses sur l’éducation/PIB :

    F : 5,8% ;
    GB : 5,1 %.
    Rang du système de santé selon l’OMS :

    F : 1er ;
    GB : 18.
    Dépenses de santé par tête :

    F : 2 239 $ ;
    GB : 1 764 $.
    Espérance de vie à 65 ans :

    F : 21,4 ;
    GB : 19,7.
    Obésité :

    F : 9,4% ;
    GB : 23%.
    Morts de maladies cardio-vasculaires pour 100 000 habitants :

    F : 39,8 ;
    GB : 122.
    Lits d’hôpitaux pour 1 000 habitants :

    F : 8,4 ;
    GB : 4,1.
    Médecins pour 100 000 habitants :

    F : 310 ;
    GB : 270.
    Nombre de crimes et délits, total annuel :

    F : 3 771 850 ;
    GB : 6 523 706.
    Forces armées :

    F : 294 000 ;
    GB : 212 000.
    Dépenses par tête sur la défense :

    F : 752 $ ;
    GB : 718 $.

  • felicie
    felicie     

    Les anglais ont bien raison de venir écrémer le meilleur des professionnels français que la France est incapable de garder et de motiver, et de leur offrir le cadre de travail motivant où ils pourront faire épanouir leurs projets et être heureux de travailler ! De toute façon la France, son gouvernement, et ses fonctionnaires, ne s'apercevront même pas de cet exode dont ils se refusent à faire la statistique publique (comme pour les français qui s'exilent définitivement...).

Votre réponse
Postez un commentaire