Marchés boursiers : « le 3e trimestre ne sera pas un fleuve tranquille »

La Bourse de Paris accueille avec soulagement la détente commerciale
 

Après un premier semestre tonitruant, le CAC 40 gagnant par exemple plus de 17%, les marchés actions devraient plier sous le poids de certaines réalités économiques selon deux experts.

Votre opinion

Postez un commentaire