Mis à jour le
Mario Monti souhaiterait poursuivre les réformes de structure
 

Le président du conseil italien démissionnaire s'est dit prêt à diriger à nouveau le pays après les élections. Accusé d'avoir instauré la rigueur, il maintient une ligne fondée sur des réformes de structures, en particulier en matière de travail.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Lauthier
    Lauthier     

    Ha !! ses fonctionnaires tous les memes , ils ne veulent pas se présenter aux élections de peur de perdre mais ils péfèrent etre nommés !!! La facilitée , manque de courage ......

  • Aramis
    Aramis     

    Bizarre !! on dirait que ce type c'est barré avant l'effondrement de l'économie du pays dû à sa politique d'austérité !!!!

Votre réponse
Postez un commentaire