Mis à jour le
Certains manifestants grecs se sont montrés particulièrement virulents à l'encontre de la chancelière allemande
 

La chancelière allemande se rendait en Grèce ce mardi pour y rencontrer le Premier ministre grec Antonis Samaras. Eloignée des bâtiments officiels, la population grecque défilait pour rendre à Angela Merkel un hommage… à sa façon.

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Spartan117
    Spartan117     

    Avant il était évident que la Grèce n'avait pas sa place dans une union EU monétaire.
    Puis les années passés nous l'ont bien montré.
    Et enfin, "on" retient la Grèce de force dans la monnaie EU, alors qu'avant de l'intégrer il y a des années on la trouvait déjà pas éligible pour soutenir cette monnaie...on marche sur la tête, faut les laisser sortir, on les aides pas là, c'est juste pour faire plaisir aux financiers qui veulent récupérer leur argent, quitte à voir 20% de la population grec se suicider, une véritable honte !

Votre réponse
Postez un commentaire