Mis à jour le
Angela Merkel met en parallèle la part de la population mondiale représentée par les Européens et la part de dépenses sociales mondiales versées en Europe
 

La chancelière allemande a accordé une interview au Financial Times du 17 décembre. Elle y explique que l’Europe est loin d’être sortie de crise et que les avantages sociaux sont menacés.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • jeff1965
    jeff1965     

    et bien que MMe merkel et tous les politiques financiers investisseurs patrons banquiers actionnaires vivent avec moins de 1000 euros pendant 5 ans pour voir la vie réelle des citoyens . il y a chez cette femme un relent de haine des pauvres....

Votre réponse
Postez un commentaire