Angela Merkel
 

La chancelière allemande s'est dit "prête" à négocier si "tous les pays" avec lesquels l'Allemagne commercialise des voitures sont impliqués dans les discussions.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire