Michel Sapin voudrait que les sanctions contre le Portugal ne soient pas trop dures.
 

La Commission européenne a ouvert une procédure pour déficit excessif à l'encontre du Portugal. Le ministre des Finances français voudrait que l'institution soit clémente dans ses sanctions.

Votre opinion

Postez un commentaire