Moscou demanderait au moins 1,2 milliard d'euros de dédommagements.
 

La France ne livrera pas les deux navires militaires commandés par la Russie. Mais le Kremlin refuse que Paris les vende à un autre pays. Une situation inextricable.

Votre opinion

Postez un commentaire