La présidence brésilienne traverse une crise politique et économique.
 

L'agence de notation a de nouveau abaissé la note de la dette souveraine du pays, la faisant basculer dans la catégorie spéculative.

Votre opinion

Postez un commentaire