Alexis Tsipras a convaincu les députés.
 

Le Parlement grec a voté pour le second volet des mesures demandées par les créanciers. Cette ratification ouvre la voie à un troisième plan d'aide.

Votre opinion

Postez un commentaire