Oracle aurait favorisé les hommes blancs pour les salaires, et les hommes asiatiques pour les postes techniques.
 

Le géant des logiciels professionnels qui compte l'État fédéral comme client fait l'objet d'une plainte du département du Travail pour des faits de discrimination, notamment à l'embauche envers les non-asiatiques.

Votre opinion

Postez un commentaire